Qu'est ce que la Kératose Actinique ?


Les lésions cutanées de kératose actinique sont un marqueur du risque de cancers cutanés liés au soleil. Elles peuvent être esthétiquement gênantes et nécessiter un traitement. Dans tous les cas, elles imposent un suivi régulier pour dépister un éventuel cancer cutané.

Une lésion cutanée très fréquente

Il s'agit d'une lésion cutanée se traduisant par une petite zone rouge et squameuse (dont des petits morceaux de peau morte se détachent), indurée, rugueuse au toucher et située principalement dans une zone exposée au soleil (visage, dos des mains, cuir chevelu pour les patients chauves).

Elle survient essentiellement chez des individus régulièrement exposés au soleil et touche en particulier ceux qui ont une peau sensible (ceux ayant une peau et des yeux clairs, les sujets blonds et roux), qui vivent ou qui font des séjours dans des régions ensoleillées, avec des expositions solaires intenses même si elles sont de courte durée. Ainsi, c'est en Australie que le taux de kératose actinique est le plus élevé au monde. Cette maladie, qui évolue sur de longues années, touche principalement les personnes de 60 ans et plus.

Un marqueur de surexposition solaire

On considère que la kératose actinique est le reflet direct d'une exposition solaire excessive et marque ainsi directement le risque de développer un cancer cutané en particulier du type carcinome basocellulaire.

Si le risque d'évolution directe d'une lésion de kératose actinique vers un cancer cutané est faible, de l'ordre de 0,1 % par an, un patient présente en moyenne une dizaine de lésions simultanées et l'on estime qu'à 10 ans, son risque individuel de développer un cancer cutané est de l'ordre de 10%.

Ce risque est d'autant plus grand que le nombre et la surface des lésions sont sont élevés et, s'il ne faut pas s'alarmer à la découverte d'une lésion de ce type, c'est néanmoins le signe d'un risque particulier qui nécessite la mise en place d'une surveillance dermatologique régulière.

Traiter et protéger

Si la lésion cutanée de kératose actinique peut disparaître spontanément, elle est néanmoins rarement isolée et est souvent esthétiquement gênante ; c'est pourquoi un traitement est souvent proposé. Celui-ci vise à détruire la lésion soit immédiatement par le froid, soit de façon progressive par un traitement à base de crème.

Pour réduire le risque de développer ultérieurement un cancer cutané, il est très important de mettre en œuvre une photoprotection solaire efficace.

LES CAUSES
L'excès de soleil sur un terrain à risque

La lésion de kératose actinique est la résultante d'une cause extérieure, l'exposition excessive aux rayons ultraviolets, associée à un terrain plus ou moins à risque. Les rayons ultraviolets ont un effet direct sur le matériel génétique des cellules de la peau et peuvent provoquer la transformation de certains gènes conduisant au développement de lésions, la kératose actinique, voire de cancers.

Les terrains les plus sensibles aux excès de rayons ultraviolets sont ceux associant peau et yeux clairs et ceux ayant des cheveux blonds ou roux. Sur ces terrains, un faible excès d'ultraviolets peut avoir des conséquences importantes à court terme (coup de soleil), à moyen terme (vieillissement cutané accéléré, kératose actinique) et à long terme (cancers cutanés).

D'autres causes beaucoup plus rares

Si l'excès de soleil est la cause principale de kératose actinique, elle n'est cependant pas la seule, certaines drogues carcinogènes comme l'arsenic ou la radiothérapie peuvent aussi provoquer ce type de lésions.

Pour en savoir plus:

Copyrightdermato-info.fr 

Category :   L'actualité