Vite, vite, je veux maigrir !


C'est le printemps, les feuilles ont explosé sur les arbres, le soleil pointe son nez de temps en temps. Mais même si le thermomètre incite à se couvrir, l'envie est là, bien là : perdre des kilos et vite.

Mais comment résister à cette tentation catastrophique de vite maigrir ?

Comment fait-on pour maigrir vite ?

Les méthodes ne manquent pas et au cas bien improbable où vous vous poseriez la question, il vous suffit de taper "maigrir" dans un moteur de recherche. Vous aurez environ 11 400 000 réponses dont les premières sont toutes suivies du mot "vite" !

Et en cliquant, vous serez assaillie par les propositions qui vont des aliments qui font maigrir (comme la courgette qui affine la silhouette et le saumon "brûleur de graisses") aux cures de fruits et/ou de légumes, au jeûne, en passant par toute une panoplie de produits, gélules, boissons ou autres qui doivent vous aider à brûler miraculeusement vos graisses.

Sans oublier bien sûr les protéines, soit via le célèbre régime Dukan, soit en sachets à délayer dans de l'eau et qui remplacent un repas.

Le tout arrosé d'un ou deux litres de thé vert car lui aussi, il est censé vous faire maigrir.

En adoptant n'importe laquelle de ces stupides méthodes, vous avez toutes les chances de perdre quelques kilos avant les vacances de cet été.

Quand on maigrit vite, on regrossit

On ne cesse de le prouver, des centaines d'études de toutes sortes, réalisées dans tous les pays, l'ont démontré : quand on maigrit vite, on reprend les kilos perdus et même parfois plus. Et vous n'échapperez pas à cette fatale loi physiologique.

Pour la bonne raison que vous êtes, comme tout le monde, super équipée pour résister à la famine et ce depuis que les humains existent, qu'ils étaient en quête perpétuelle de nourriture, rare car il n'y avait pas de supermarchés dans les cavernes.

C'est programmé dans vos neurones. C'est comme un logiciel, une sorte d'application génétique très perfectionnée qui est dans l'ordinateur qu'est votre cerveau et vous ne pouvez pas la virer à la corbeille !

Et si vos réserves de graisse sont logées là où ça ne vous plaît pas du tout, sur vos fesses, vos cuisses, votre ventre, c'est pour la même raison.

Vous allez plus ou moins vous affamer pendant quelques semaines mais votre corps qui est programmé pour cela va alors se mettre en veilleuse et dépenser moins d'énergie.

Et que va-t-il se passer lorsque pendant les vacances et heureuse d'avoir moins de bourrelets, vous enverrez promener votre régime affamant ?

Vous allez remanger (et éventuellement boire autre chose que de l'eau) comme avant car vous n'aurez rien touché à vos mauvaises habitudes alimentaires qui vous ont fait grossir !

En effet, trop content de retrouver les calories qui lui ont manqué, votre corps va se mettre à stocker.

Quoi ? Du gras évidemment puisqu'il est programmé ainsi et que rien d'autre ne se stocke durablement.

Et, cerise sur le gâteau, il va mettre plus de kilos en réserve que ceux que vous avez perdus lors de votre galère régime : c'est aussi dans son programme.

La perspective de regrossir ensuite, et bien davantage, devrait vous enlever de la tête cette idée de maigrir vite.

Bougez-vous !

Des rondeurs musclées, c'est bien plus joli que des rondeurs affaissées...

Alors, secouez-vous et faites du vélo, allez courir ou nager ou fitnesser dans une salle de sport. En vous faisant du muscle, vous éliminez forcément du gras. Et vous secréterez aussi ces bonnes endorphines qui remontent le moral et éloigneront cette tentation de vite maigrir n'importe comment.

Mangez lentement et maigrissez

Ces kilos en trop que vous avez, il faut évidemment les chasser mais doucement.

Le simple fait de manger lentement s'en charge.

Car il y a un autre programme dans votre cerveau, celui de la satiété. Il fait le compte des calories, des protéines, des glucides, des lipides que vous avalez. Et quand vous avez votre dose, il émet le signal "stop, je n'ai plus faim, je suis rassasiée".

Quand vous avalez à toute allure, vous ne faites pas attention à ce que vous mangez et vous empêchez votre programme satiété de se mettre en route. Surtout si vous faites autre chose en même temps, genre télé ou ordinateur.

Du coup vous mangez trop, au-dessus de vos besoins énergétiques. Donc ça vous fait grossir.

Posez-vous à table, ne remplissez pas trop votre assiette et mâchez chaque bouchée jusqu'à ce qu'elle soit vraiment en bouillie avant de l'avaler.

Vous verrez que vous mangerez moins parce que vous vous arrêterez spontanément même s'il reste encore quelque chose dans votre assiette. Vous n'en aurez plus du tout envie parce que vous êtes rassasiée.Cela va vous demander un effort de concentration, vous prendre plus de temps. Mais ainsi en mangeant lentement et moins, vous maigrirez inévitablement.

Et sans risque de regrossir ensuite puisque vous garderez, tout aussi inévitablement, cette bonne habitude.


Paule Neyrat, Diététicienne

Copyrighte-sante.fr 

Category :   L'actualité