Mincir par électrostimulation: une utopie?


Tout le monde connaît les ceintures abdominales d'électrostimulation dont les téléboutiques nous vantent les qualités. Censées nous façonner une silhouette de rêve, font-elles vraiment maigrir? Et surtout, sont-elles aussi inoffensives qu'il n'y paraît?

La ceinture d’électrostimulation: comment ça marche?

Le principe d’électrostimulation utilisé par ces fameux appareils "de musculation sans effort" est assez simple: via des électrodes posées sur la peau, un courant électrique de faible intensité est envoyé dans les fibres musculaires pour les faire travailler.

À chaque impulsion, le muscle se contracterait et gagnerait, petit à petit, en puissance.

Si le conditionnel est de mise, c’est bien parce que la réalité des électro-stimulateurs non-médicaux est toute autre.

Pourquoi l’électrostimulation ne fait-elle pas mincir?

Les appareils d’électrostimulation non-médicaux sont loin de tenir leurs promesses minceur:

En cas de surpoids, le tissu cutané et la couche graisseuse empêchent tout simplement l’impulsion électrique d’atteindre les fibres musculaires.
Pour brûler des calories, et donc perdre du poids, il est indispensable de travailler sur un maximum de muscles en même temps. Or, les appareils d’électrostimulation n’agissent que sur un muscle à la fois: si l’appareil compte deux paires d’électrodes, on ne peut stimuler que 2 muscles au maximum.
Les appareils d’électrostimulation vendus dans le commerce affichent une fréquence de courant de 7 à 8 hertz. Or, pour agir réellement sur le muscle, la fréquence doit être de 35 hertz minimum. De plus, la durée de contraction doit être de 4 à 7 secondes pour être efficace, ce qui est loin d’être le cas des ceintures abdominales, par exemple.
En plus d’être inefficaces, les électrostimulateurs vendus sans contrôle médical peuvent se révéler dangereux.
Lorsqu’ils sont utilisés à mauvais escient et sans accompagnement médical ou kinésithérapeutique, ces appareils peuvent causer des problèmes musculaires ou cutanés (brûlures,...)
Les vertus de l’électrostimulation médicale

L’efficacité minceur des électrostimulateurs vendus dans le commerce est donc loin d’être démontrée.

Le principe de neurostimulation musculaire fait pourtant ses preuves dans des applications bien particulières:

Chez les athlètes pour compenser un manque musculaire spécifique, toujours dans le cadre d’un programme d’entraînement complet,
Après une blessure ou un accident, pour favoriser la récupération musculaire,
Après un régime important, pour relancer les muscles abdominaux.
Pour qu’elle soit efficace et inoffensive, la neurostimulation doit toujours se faire sous l’égide d’un professionnel, médecin ou kinésithérapeute, et avec des appareils répondant aux normes médicales fixées par l’Europe.
Stéphanie Koplowicz

Sources : Didier Lanneau, kinésithérapeute du sport, www.dlanneau.be.

Copyrighte-sante.be 

Category :   L'actualité