Mélatonine et vitamine C contre le masque de gross


Le melasma désigne des taches hyperpigmentées sur la peau du visage, ayant une origine hormonale, comme le masque de grossesse notamment. Le problème est que ces taches sont particulièrement difficiles à faire disparaître.

Le melasma, des hyperpigmentations persistantes

Le melasma ou chloasma correspondent à des hyperpigmentations sur le visage dues à une augmentation de l'activité des cellules mélanocytes (cellules responsables de la pigmentation de la peau).

Outre le soleil, cette dermatose a une origine hormonale et peut donc notamment être déclenchée par la grossesse ou la prise d'une contraception hormonale.

Ces taches ont l'inconvénient d'être très difficiles à enlever, à l'inverse de ce que l'on appelle les taches de vieillesse que l'on finit toujours par traiter.

Comment enlève-t-on les taches de vieillesse ?

Concernant les taches de vieillesse, il existe 3 possibilités pour les enlever :

l'azote,
l'acide trichloracétique,
le laser.
Tous trois laissent des croutelles pendant quelques jours...

L'azote est très efficace mais laisse des marques un peu plus visibles que les deux autres traitements. Le laser est la technique qui permet d'obtenir les croutelles les moins gênantes et d'éliminer en même temps un grand nombre de taches, mais il n'est efficace que sur des taches assez colorées.

En revanche, les taches de melasma, elles, ne s'enlèvent ni au laser ni à l'azote. On peut les traiter à l'acide trichloracétique, mais cette technique ne fait qu'améliorer l'aspect de la peau sans les faire disparaître. D'où l'intérêt des travaux du Pr Matéo à Palerme présentés lors du congrès anti-aging, montrant de nombreux cas de melasma traités efficacement à l'aide d'une association de mélatonine et de vitamine C.

Mélatonine et vitamine C sont efficaces contre le melasma

La mélatonine associée à la vitamine C restaure également une bonne qualité de peau. Ces crèmes sont par exemple performantes pour améliorer une peau qui a été trop exposée au soleil et qui a subi un vieillissement prématuré (photo-aging).

En effet, ces deux ingrédients sont de puissants antioxydants. La mélatonine a l'avantage de s'incorporer facilement à la peau car elle est attirée par les lipides composant les membranes des cellules. Par ailleurs, il existe des récepteurs de la mélatonine, sur les kératinocytes, des cellules qui composent les couches très superficielles de la peau, sur les mélanocytes, les cellules responsables de la pigmentation de la peau et c'est pour cette raison que la mélatonine est intéressante sur les problèmes de pigmentation, et enfin sur les fibroblastes qui composent les cellules du derme et qui fabriquent notamment le collagène et l'élastine responsables de l'élasticité de la peau.

Ce n'est pas tout concernant les effets de la mélatonine. Elle a un effet anti-inflammatoire important et diminue l'excès de fibrose à l'origine de l'épaississement de la peau. C'est ainsi que sur des cicatrices, on observe une bonne amélioration, avec un assouplissement notable de la peau.

L'association mélatonine et vitamine C a également donné de très bons résultats sur le psoriasis, contre lequel les crèmes dont nous disposons aujourd'hui ne sont pas toujours parfaitement efficaces.

La mélatonine étant anti-inflammatoire et dotée d'une action contre l'oedème et la vasodilatation, elle devrait aussi être intéressante en cas de traitement de la couperose par électrocoagulation. La vitamine C possède elle aussi un effet sur la paroi des vaisseaux et peut donc contribuer à améliorer une couperose. Mais cette action est renforcée en association avec la mélatonine.

Isabelle Eustache

Copyrighte-sante.fr 

Category :   L'actualité