Cinq conseils pour un shampooing parfait !


Le shampooing a beau être l'un des produits de base de n'importe quelle trousse de toilette, il reste assez mal connu. Pourtant, entre un shampooing fait en vitesse sans y faire attention et un vrai soin des cheveux fait sous la douche, il y a une sacrée différence au niveau du résultat …!

1- Pour un bon shampoing : massez

Le massage du cuir chevelu est l'étape obligée chez de nombreux coiffeurs, surtout les plus haut de gamme.

C'est souvent un plaisir, mais cela sert surtout à activer la circulation sanguine dans le cuir chevelu.

Ainsi les follicules pileux qui font pousser le cheveu sont mieux irrigués, et les actifs pénétreront mieux dans la peau.

Certaines chutes peuvent donc être ralenties, et les racines grasses y gagnent aussi. Cependant, le massage n'a pas d'effet direct sur le cheveu, puisque les cellules qui le composent sont "mortes" et n'ont plus de contact avec le follicule qui leur a donné naissance.

2- Shampoing : attention, chronométrez !

Une fois que vous avez appliqué le shampooing à l'aide d'un massage du cuir chevelu, il est souvent conseillé de le laisser agir un certain temps.

Attention : s'il faut effectivement un peu de temps au produit pour agir, laisser le cheveu trop longtemps à son contact peut l'alourdir et le ternir.
Deux minutes de pose, c'est donc le maximum.

En revanche, soyez généreuse sur le temps de rinçage : il est important que tout le produit ait disparu avant de passer aux étapes suivantes. N'hésitez pas à y passer plusieurs minutes, en mettant bien chaque mèche au contact de l'eau courante.


3- Shampoing : complétez par d'autres soins !

Un bon shampooing aura des effets positifs que vous ne soupçonnez peut-être pas.

Ce n'est pas une raison pour vous priver des après-shampooings (après chaque shampooing) et autres masques (un par semaine environ) !

Pour ces produits plus particuliers, respectez les temps de pose conseillés, mais encore une fois, attention au rinçage. Evitez, si possible, les produits qui doivent être laissés en place après le shampooing. Vous les remplacerez avantageusement par des produits de coiffage.

4- Adaptez votre shampoing

Adapter votre shampooing à votre type de cheveu, c'est le b.a.-ba, comme l'ont bien compris les fabricants qui proposent aujourd'hui des produits répondant à tous les problèmes possibles et imaginables.

Cheveux gras, secs, ternes ou mous sont les propositions les plus fréquentes ; mais vous trouverez aussi des shampooings anti-vieillissement, par exemple.

5- Changez de shampoing !

Ces produits sont souvent efficaces, mais il y a un hic: ils ne sont pas toujours bons pour le cheveu lui-même.
Un produit qui sert à éviter les frisottis, par exemple, pourra rendre la chevelure lisse… mais elle deviendra aussi plus terne et plus grasse.
Pour trouver un compromis, alternez entre un shampooing très doux, pour usage fréquent, et les shampooings plus chargés en actifs.

Sachez aussi qu'un shampooing perd de son efficacité au bout d'un certain temps d'utilisation.
Si vous l'achetez les yeux fermés, osez donc changer de crèmerie… Vos cheveux vous en remercieront.

Marion Garteiser

Copyrighte-sante.fr 

Category :   L'actualité