La RBSPS salue la création d'un cadre légal en mat


Communiqué de presse - Aujourd'hui la ministre des Affaires sociales et de la Santé publique Madame Onkelinx ainsi qu'un groupe de parlementaires ont annoncé un accord sur la création d'un cadre légal pour la chirurgie esthétique visant à éviter les éventuelles dérives.

Bruxelles, le 6 juin 2012 - La proposition de loi annoncée concerne notamment les compétences en Chirurgie Esthétique et en Médecine Esthétique non Chirurgicale.

La Société Royale Belge de Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique (RBSPS) se réjouit de cette annonce. La RBSPS participe en effet depuis cinq ans au groupe de travail initié par Madame Tilmans à ce sujet, qui vise essentiellement à garantir la sécurité des patients.
Dès l'adoption de ce cadre légal, les patients seront informés des compétences et qualifications du praticien qui réalisera l’acte chirurgical.

De plus, une nuance fondamentale est apportée entre tout ce qui relève de la « chirurgie esthétique » et de la « médecine esthétique non chirurgicale » qui devient le terme officiel de cette nouvelle discipline.
Seuls les médecins spécialistes en chirurgie et en chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique pourront désormais effectuer tous les actes de médecine et chirurgie esthétique.
Les autres médecins spécialistes seront autorisés à pratiquer les actes de chirurgie esthétique ou de médecine esthétique non-chirurgicale qui relèvent du cadre anatomique de leur spécialité.
Les dermatologues sont habilités à pratiquer l'ensemble des actes de médecine esthétique non chirurgicale, de même que certains actes de chirurgie esthétique spécifiquement énumérés par la loi.
Un titre de médecin spécialiste en médecine esthétique non chirurgicale est aussi créé.
La RBSPS salue cette proposition de loi et estime qu’elle représente une avancée majeure dans l'information et la sécurité des patients en matière de médecine et de chirurgie esthétique.

CopyrightRBSPS
Category :   L'actualité