Mise au point sur les prothèses mammaires


Au début de cette année, la FDA américaine (Food and Drug Administration), homologue de l'Agence belge des Médicaments, a fait savoir qu'il pourrait y avoir un rapport entre certains types d'implants mammaires et une forme très rare de lymphome, l'Anaplastic Large Cell Lymphoma (ALCL).

Il existe une suspicion que des femmes porteuses de prothèses mammaires pourraient avoir un risque plus élevé de développer ce type de cancer. En raison du décès d'une patiente avec un ALCL, au début de cette semaine en France, le problème est remis à l'ordre du jour. Cette patiente avait subi une augmentation mammaire avec des implants en silicone de la marque PIP.

Pour l'instant, il n'est pas clairement établi que l'emploi de prothèses PIP pourrait être lié à une incidence plus élevée d’ALCL et éventuellement à ce décès. Plus tôt cette année, la firme PIP a bien été condamnée en France pour l'utilisation d’un gel de silicone non-médical dans leurs implants.

Sur base d'une large bibliographie entre 1997 et 2010, dans le monde entier, 34 cas d'ALCL chez des femmes porteuses de prothèses mammaires ont été documentés. Le nombre exact est difficile à déterminer, car le diagnostic n'est pas toujours formellement établi et certains cas rapportés pourraient avoir fait l'objet d'un double comptage. La FDA estime que dans le monde, une soixantaine de cas ont été recensés. Jusqu'à présent aucun cas belge n'est connu. Il s'agit donc d'une soixantaine de cas rapportés pour une estimation d'un total de 5 à 10 millions de femmes porteuses d'implants mammaires de par le monde, pour une chirurgie à visée esthétique ou reconstructrice. Dans un premier temps, en raison de l'imprécision de ces chiffres, la FDA préfère faire des recherches complémentaires pour avoir plus de données. L'incidence normale d'ALCL dans la glande mammaire aux Etats-Unis est estimée à 3 pour 100 millions par an.

La plupart des cas ont été diagnostiqués alors que ces femmes consultaient pour des problèmes relatifs à leurs implants mammaires. Les symptômes qui ont été les plus souvent décrits sont : une collection excessive apparue tardivement autour de l'implant, le développement d'une capsule périprothétique inhabituelle ou la formation de nodosités autour de la prothèse. La FDA entretient maintenant une bonne collaboration avec les fabricants pour avoir une vue plus précise des différents types d'implants et de leur distribution. En ce moment il n'y a pas de lien évident entre la présence d'ALCL et le type de prothèse, leur forme, la texture de leur paroi ou leur contenu (gel de silicone ou liquide physiologique). La FDA interroge aussi tous les médecins et les collaborateurs de la santé pour signaler les cas possibles d'ALCL liés aux implants.

La Société belge de Chirurgie Plastique, Esthétique et Reconstructrice (RBSPS) a été informée par sa société sœur américaine (ASPS, American Society of Plastic Surgery) et contribue activement à la recherche depuis la Belgique. Pendant une réunion participative de la FDA le 30 et le 31 août 2011 à Gaithersburg, MD., USA, des experts ont une nouvelle fois confirmé que les prothèses mammaires sont sûres et qu'il n'existe en ce moment pas suffisamment d'indications dans la littérature scientifique sur un lien entre leur usage et des éventuelles maladies des tissus conjonctifs ou des affections malignes spécifiques. En début de cette année, la RBSPS a déjà informé tous ses membres par une circulaire le 28 janvier 2011. Elle a également sensibilisé les patientes qui pourraient avoir des plaintes relatives à leurs implants, pour que chaque cas soit rapporté à la Société: info@rbsps.org.


Comme la FDA et l'ASPS, la RBSPS insiste aussi sur le fait qu'il n'y a aucune raison d'avoir une inquiétude excessive et que l'on peut continuer à employer librement les implants mammaires. Des femmes porteuses de prothèses mammaires ne devront consulter leur chirurgien plasticien ou un membre de la RBSPS que si elles ressentent un des symptômes mentionnés ci-dessus ou en cas de doute.

Références:
www.fda.gov/MedicalDevices/ProductsandMedicalProcedures/ImplantsandProsthetics/BreastImplants/default.htm
www.fda.gov/Safety/MedWatch/default.htm
Communiqué de presse de la Société Française

CopyrightRBSPS 

Category :   L'actualité